Suivez nous sur

Hé que cherches-tu ?

En-têtes de révision ENGWE M20

ENGWE M20 dans le test : Quand le vélo électrique rencontre le cyclomoteur !

Mis à jour par Timo Altmeyer le 24 octobre 2023

Avec un design qui rappelle un peu celui d'un cyclomoteur et un puissant moteur de 750 watts qui inspire, l'ENGWE M20 se positionne au sommet des vélos électriques extraordinaires. Dans ce test, vous découvrirez si l'hybride cyclomoteur-vélo électrique a réussi à me convaincre dans la pratique.

8.5
Notre cote
1099€ engwe-bikes-eu.com
Comparez les prix

Test : ENGWE M20

L'esthétique du M20 allie énergie brute et élégance. Si son aspect robuste rappelle celui d’un cyclomoteur, il conserve néanmoins toutes les qualités d’un vélo électrique traditionnel. Un système Shimano à sept vitesses assure le dynamisme et les pneus larges de 4 pouces sur des jantes de 20 pouces assurent la stabilité à chaque sortie. Le tout est complété par une suspension à ressorts des roues avant et arrière.

ENGWE M20 photographié de face

L'ENGWE M20 se présente dans un look extraordinaire.

Mais la véritable pièce maîtresse de l’ENGWE M20 est sa configuration innovante à double batterie. Cela permet d'utiliser deux batteries ensemble ou indépendamment. Avec une autonomie combinée allant jusqu'à 150 kilomètres, le M20 établit de nouvelles normes dans le segment des vélos électriques.

ENGWE M20 : déballage et assemblage

L'ENGWE M2 est arrivé en parfait état. Cela est sans aucun doute dû à la grande quantité de rembourrage et à l'emballage robuste typiques d'ENGWE. Cependant, le respect de l'environnement est différent.

ENGWE M20 contenu complet de la livraison

L'ensemble de la livraison de l'ENGWE M20.

À première vue, il peut sembler que le vélo est presque entièrement pré-assemblé, mais quelques touches sont encore nécessaires avant de pouvoir rouler. La roue avant y compris le garde-boue, le guidon, les pédales et le phare doivent être montés. L'outil nécessaire à cet effet est inclus dans la livraison, mais il est conseillé d'utiliser votre propre outil de meilleure qualité.

Un travail manuel supplémentaire est nécessaire pour connecter la batterie supplémentaire en option : le siège doit d'abord être dévissé. En dessous se trouvent plusieurs câbles qui doivent encore être connectés. Idéalement avec des attaches zippées pour que tout reste en place.

Manuel d'utilisation ENGWE M20

Toutes les étapes sont expliquées dans la notice de montage et d'utilisation.

Toutes les étapes sont clairement expliquées dans les instructions fournies. Comme alternative aux instructions, ENGWE propose une vidéo d'assemblage sur la chaîne YouTube d'ENGWE qui montre clairement l'ensemble du processus d'assemblage en moins de trois minutes. Après environ 30 minutes, l'ensemble de l'assemblage de l'ENGWE M20 est terminé.

ENGWE M20 : conception et fonctionnalités

L'ENGWE M20 se distingue considérablement des vélos électriques conventionnels par son design de cyclomoteur et ne manquera pas d'attirer l'attention. Cela est devenu clair après le premier essai routier, lorsque les yeux des piétons qui passaient m'ont suivi.

Vélo électrique ENGWE M20 sur le côté

Avec ce design, l'ENGWE M20 attire le regard.

Le cadre est en aluminium 6061 robuste et est disponible en noir, blanc ou vert. En termes de taille, le M20 mesure 167 centimètres de long et 114 centimètres de haut. Avec un poids de 42,7 kilogrammes, batterie comprise, le vélo électrique est déjà assez lourd. Si une batterie supplémentaire est ajoutée, le poids augmente même jusqu'à atteindre le chiffre impressionnant de 45,9 kilogrammes.

Le design du siège rappelle celui d'un siège de moto et n'est pas réglable en hauteur. La tige ne peut également être réglée qu'en inclinaison, mais pas en hauteur. Avec une hauteur de 1,82 mètres, j'étais toujours capable de rouler sur le M20, mais le vélo est conçu pour des personnes mesurant entre 1,50 et 1,80 mètres. Tout ce qui dépasse cela devient inconfortable à la longue et est tout sauf ergonomique lors du pédalage. La capacité de charge maximale de 120 kilogrammes ne doit pas non plus être dépassée.

Siège ENGWE M20

L'ENGWE M20 n'utilise pas de selle, mais un siège allongé.

Un détail particulier qui attire l'attention sont les volumineux pneus de quatre pouces de large de la marque plus ou moins connue Chaoyang. Il existe également des garde-boue métalliques assortis qui laissent une solide impression.

Pour les autres équipements, ENGWE s'appuie sur des composants déjà utilisés dans d'autres modèles de la marque. Deux freins à disque de 160 millimètres avec leviers de frein de WUXING et un dérailleur arrière Shimano Tourney à 7 vitesses, combinés à un levier de vitesse au pouce Shimano SL-TX50, méritent une mention spéciale. Les deux sont des composants plus ou moins qui remplissent leur fonction mais se situent dans le segment de prix inférieur.

Manettes de vitesse ENGWE M20 Shimano et leviers de frein WUXING

Pour les composants, ENGWE s'appuie sur le tarif standard typique.

Les performances du moteur du moyeu de roue arrière sont impressionnantes. Avec une puissance nominale de 750 watts et une puissance de pointe allant jusqu'à 1000 20 watts, le vélo électrique montre de quoi il est fait. Cependant, son utilisation sur route n’est pas légale dans tous les pays. En Allemagne, l'ENGWE MXNUMX ne peut être utilisé que sur une propriété privée. ENGWE fournit un « Certificat de conformité » UE sur son site Web Télécharger disponible.

Pneus ENGWE M20 Chaoyang avec moteur de moyeu arrière et dérailleur arrière Shimano Tourney

Un aperçu de la roue arrière de l'ENGWE M20.

Le système de contrôle de l'ENGWE M20 est un contrôleur YL81C, qui affiche la vitesse, le kilométrage total (ODO), la distance partielle (trajet), l'état de la batterie et le niveau d'assistance via un affichage à gauche du guidon. Il y a aussi des interrupteurs pour les lumières et le klaxon électronique sur le guidon. La poignée droite fait office de poignée d’accélérateur sur toute sa longueur, un peu comme celle d’un cyclomoteur. Il peut être désactivé dans les options du contrôleur.

Écran LCD ENGWE M20 sur le guidon

L'écran LCD est très facile à lire même par temps ensoleillé.

Les autres caractéristiques de l'ENGWE M20 incluent une béquille latérale robuste qui peut facilement supporter le poids du vélo et un feu stop qui s'intensifie lorsque le levier de frein est enfoncé, augmentant ainsi la sécurité pendant la conduite.

Feu stop ENGWE M20

Le feu stop s'allume en deux temps et est donc très visible.

Deux phares à LED lumineux qui ajoutent au design du cyclomoteur du vélo électrique sont réglables en angle. Cela permet d'utiliser un phare comme feu de croisement, tandis que l'autre est utilisé comme feu de route.

Phare LED ENGWE M20

Les deux phares à LED brillent de mille feux et sont réglables individuellement.

La caractéristique la plus intéressante de l'ENGWE M20 est sa configuration à double batterie. En plus de la batterie 48 V 13 Ah sur le tube diagonal, il est possible de fixer une autre batterie 48 V 13 Ah sur le tube supérieur. Il en résulte une capacité totale impressionnante de 1.248 XNUMX wattheures, suffisante pour les longs trajets.

Batterie ENGWE M20 sur le tube diagonal

Chaque batterie possède sa propre clé.

L'état de la batterie peut être lu directement sur la batterie par simple pression sur un bouton. Un avantage particulier est la sortie USB-A intégrée, qui permet d'utiliser la batterie comme une banque d'alimentation, même si la charge est assez lente. Pour des raisons de sécurité, chaque batterie peut être verrouillée avec sa propre clé.

De plus, les piles sont amovibles. Tournez simplement la clé en position de déverrouillage et faites glisser la batterie. Étant donné que la charge peut prendre jusqu'à 10 heures, il est recommandé de charger pendant la nuit.

ENGWE montre un net développement en termes de contrôle qualité. En comparaison directe avec ENGWE EP-2 Pro, l'un des premiers vélos électriques de l'entreprise, la qualité de construction améliorée de l'ENGWE M20 se démarque.

Même si ENGWE n’a pas encore atteint le niveau de qualité des marques connues, les progrès sont clairement visibles. Il s’agit d’un signe prometteur qui souligne l’engagement de mettre sur le marché des produits solides et fiables.

ENGWE M20 : épreuve pratique

Venons-en au test pratique de l'ENGWE M20, qui porte principalement sur les caractéristiques de conduite du vélo électrique. Pour ce faire, j'ai testé le vélo électrique sur différentes surfaces et pentes. Nous activons le vélo électrique avec un interrupteur en haut de l'écran, et nous pouvons modifier le niveau d'assistance du moteur avec deux boutons en bas de l'écran. Fort de ces connaissances, je lance mon premier essai routier.

ENGWE M20 photographié de côté depuis l'avant

La batterie supplémentaire est fixée sur le tube supérieur et ne constitue pas un obstacle lors de la conduite.

Dès que je commence à pédaler, le moteur démarre avec un léger retard. Ceci est caractéristique des vélos électriques équipés de capteurs de cadence, qui réagissent de manière moins précise que les capteurs de couple. Comme pour le démarrage, il y a un léger délai avant que le moteur ne s'éteigne lorsque vous arrêtez de pédaler.

Le moteur de 750 watts de l'ENGWE M20 révèle sa puissance impressionnante dans les pentes. Le vélo franchit même facilement des montées de 20 degrés, même si la vitesse peut baisser dans les passages plus raides. Les montées raides constituent un défi de taille malgré le support de la batterie et vous devez être prêt à pédaler fort.

Roue arrière ENGWE M20

Il y a un réflecteur sur chacune des roues avant et arrière.

Sans limitation, l'ENGWE M20 montre son véritable potentiel : il atteint des vitesses bien supérieures aux 25 km/h autorisés. Sur ma piste d'essai privée, j'ai pu atteindre des vitesses de pointe allant jusqu'à 40 km/h et ENGWE lui-même indique même une vitesse de pointe possible de 45 km/h. Cela fait de l'ENGWE M20 un vélo électrique qui impressionne non seulement par son look, mais aussi par ses performances. Par ailleurs, le vélo électrique peut être limité via les paramètres du contrôleur.

Un point de danger potentiel est la poignée des gaz, qui est activée par défaut. Si vous tournez accidentellement la poignée en montant sur le vélo électrique, celui-ci peut jaillir de manière inattendue et incontrôlable. Afin d'éviter de tels incidents, il est recommandé de régler le niveau d'assistance à 0 après le trajet. Cela désactive complètement le moteur.

Pédales et chaîne ENGWE M20

Les pédales et la chaîne font bonne impression.

Le plaisir de conduire avec l'ENGWE M20 est énorme. Le vélo flotte littéralement au-dessus du sol grâce aux pneus larges. Le profil grossier offre une adhérence optimale et bien que les pneus puissent être gonflés jusqu'à 20 PSI, je recommande de les niveler entre 11 et 12 PSI.

L'ENGWE M20 surmonte facilement même les bosses majeures de la route. La fourche à suspension et l'amortisseur sur le triangle arrière offrent un confort supplémentaire. L'amortissement de la compression peut être réglé à l'aide d'un bouton situé sur le bras de fourche droit. Entièrement ouvert, le débattement de la suspension est d'environ 6 centimètres. Ce n'est pas beaucoup, mais les pneus rebondissants compensent et maintiennent l'expérience de conduite élevée.

Fourche suspendue ENGWE M20

La déflexion du ressort peut être ajustée à l'aide du bouton rouge.

Le dérailleur arrière Shimano a fonctionné de manière fiable lors du test et les vitesses ont changé en douceur. Les freins mécaniques font également l'affaire, même si j'aurais préféré des freins à disques hydrauliques. En cas de freinage d'urgence à partir de 30 km/h, le vélo électrique s'arrête efficacement sur une courte distance.

A la fin de notre test, nous souhaitons jeter un œil à la gamme de l'ENGWE M20. Selon le constructeur, la batterie devrait permettre une autonomie allant jusqu'à 75 kilomètres au niveau d'assistance le plus bas, et avec une batterie supplémentaire, elle pourrait même atteindre 150 kilomètres. Bien entendu, l’autonomie réelle dépend de nombreux facteurs, tels que le terrain, le style de conduite et la charge. Et il est bien connu que les spécifications des fabricants reposent souvent sur des conditions idéales.

ENGWE M20 photographié de côté

Et parce qu'il était si beau, voici à nouveau l'ENGWE M20 dans toute sa splendeur.

Lors de mon test, j'ai cependant pu parcourir environ 60 kilomètres avant de devoir recharger la batterie. Il s'agit d'une valeur respectable qui devrait être suffisante pour de nombreux déplacements quotidiens et pour des trajets plus longs. L'ENGWE M20 impressionne non seulement par sa puissance et sa vitesse, mais aussi par son autonomie pratique.

En-têtes de révision ENGWE M20

ENGWE M20

8.5
évaluation
positif

Regard extraordinaire
Bonne finition
garde-boue en métal
Haute traduction
Expérience de conduite flottante
Phare lumineux
Fonctionnement sur double batterie

négatif

Siège non réglable
Marquage CE manquant
Composants plutôt bon marché (WUXING, Shimano Tourney)

Conclusion

L'ENGWE M20 impressionne au premier coup d'œil par son design de cyclomoteur nostalgique et ses performances moteur impressionnantes. Il offre une fusion réussie entre look classique et technologie moderne, qui séduira certainement les amoureux des deux mondes.

Le côté positif est la haute performance du moteur, qui garantit des valeurs d'accélération impressionnantes. Le design, qui évoque les souvenirs des cyclomoteurs classiques, est à la fois attrayant et fonctionnel et confère au vélo électrique un caractère incomparable.

Mais il y a aussi des inconvénients. Le point de critique le plus sérieux est probablement le manque d'homologation de l'UE, raison pour laquelle l'ENGWE M20 ne peut pas être conduit sur les routes régulières dans la plupart des pays européens. Pour la plupart de ceux qui recherchent un moyen de transport quotidien, cela pourrait être un critère d’exclusion crucial.

Comparez les prix
1.099,00€
Timo AltmeyerAvatar
auteur

Timo est le fondateur de techreviewer.de et un véritable expert en technologie. Des smartphones aux vélos électriques, du home cinéma aux maisons intelligentes, il est toujours à l'écoute des dernières tendances.

commentaires 2

commentaires 2

  1. Sébastien Garbés

    25. Januar 2024 um 10: 52

    Bonjour, j'ai une question
    Comment puis-je charger correctement la batterie puisque je ne trouve aucun rapport à ce sujet ? Pouvez-vous m'aider ? Dois-je ou non allumer l'interrupteur lors du chargement de la batterie et pourquoi le chargeur chauffe-t-il autant ?

  2. Bastian

    16. Juin 2024 18 à: 41

    Est-il possible d'immatriculer la moto comme scooter 45cc et ainsi de participer légalement à la circulation ?
    Autorisation volontaire comme chez Spedelec plus tôt à cause du quota de GES ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec un * marqué

Plus de ENGWE
Sommaire
fabricant

ENWE

Modèle

ENGWE M20

Spécifications

 Moteur 
Type: sans brosse
Leistung: 750W
Couple : 55 Nm
Vitesse : jusqu'à 25 km/h (restreinte)

 Akku 
Type: Lithium-ion
Tension: V 48
Recharge : 13 Ah
Énergie: 624 Wh

Autonomie : 55 - 75 km
Temps de charge: ~ 5 heures

 Équipements 
Vitesses : 7 (Shimano Tourney)
Modes de fonctionnement : Manuel, Pedelec, (accélérateur lorsqu'il est déverrouillé)

Pneu : 20" x 4"
Freins : Freins à disque mécaniques

Ordinateur: oui
Protection anti-éclaboussures: Oui
Suspension : fourche à suspension + amortisseur

 Général 
Matériel: Aluminium 6061
Capacité de charge: 150 kg
Taille: 167 x 114 cm
Poids: kg 42,7